*Sommaire

*Introduction

*Nutriments de base:
_Protéines
_
Lipides
_
Glucides
_
Vitamines
_
Minéraux
_
Antioxydants
_
Enzymes
_
Fibres
_
Eau
_
Flavones

*Appareil digestif,
digestion
:

_
La cavité buccale
_
Le pharynx et l'oesophage
_
L'estomac
_
L'intestin grêle
_
Le côlon
_Le rectum
_
Le pancréas
_
Le foie
_
Les hormones
_
La digestion
_
Les compatibilités
alimentaires

*Le métabolisme

*Harmonisation:
_
L'équilibre
_
L'individualisation

_
Les saisons

_La qualité
_Approche anthroposophique
_Aliment, pensée, amour

 *Théories et principes:
_
L'aliment matière
_
L'aliment énergie
_
Acide-base

*Dossiers:
_Les radicaux libres
_
La bio-électronique
_
Troubles du comportement alimentaire
_
Nutrition et sport
_
Nutrition et vieillissement
_
Nutrition et cancer
_
Nutrition et vie sociale
_
Restrictions alimentaires
et jeûne

*Aliments spécifiques:
_Les algues
_
Le lait
_
La levure de bière
_
Les graines germées
_
Les huiles

_
Les produits de la ruche
_
Le ginseng
_
Le shi-ta-ké
_
Le schisandra

*Lexique

*Bibliographie

*Liens

*Forum

LES NUTRIMENTS DE BASE

 

Caractéristiques  

L'alimentation assure le développement, l'entretien et la réparation de nombreuses cellules et tissus du corps.
Les éléments indispensables à la vie de l'organisme se retrouvent dans des groupes particuliers que l'on a coutume de classer en fonction de leur composition chimique.
Selon leur nature, les nutriments organiques dérivés des aliments ingérés sont soit incorporés dans les structures cellulaires, soit engagés dans le métabolisme énergétique cependant tous seront finalement oxydés.
Les constituants cellulaires étant soumis à un renouvellement plus ou moins long, l’apport nutritionnel doit assurer l’entretien ( ou le maintien ) structural.
Au besoin d’entretien s’ajoute en phase de développement, le besoin de croissance, de même nature qualitative.
Étant donné que la composition de l’organisme est chimiquement et énergétiquement instable, son maintien exige une dépense d’énergie; l’apport d’énergie est donc indispensable à l’homme pour vivre, et le besoin énergétique est prioritaire sur les besoins structuraux.
L’intérêt qualitatif des aliments consommés ne peut être négligé du fait de ses répercussions physiopathologiques.

     Les Protéines

     Les Lipides

     Les Glucides

     Les Vitamines

     Les Minéraux

     Les Antioxydants

     Les Enzymes

     Les Fibres

     L'Eau

     Les Flavanes

 

Intéraction entre divers nutriments

Il existe de nombreuses interactions entre les nutriments d'une même catégorie ainsi qu'entre ceux de catégories différentes. De plus plusieurs facteurs endogènes et exogènes réagissent avec les nutriments.

Certaines de ces réactions auront un effet positif, c'est à dire qu'elles permettront d'augmenter, soit la biodisponibilité, soit l'efficacité biologique, soit l'utilisation réelle de ces substances par l'organisme, en améliorant l'absorption des nutriments, en rendant leur métabolisme plus efficace et en favorisant une meilleure utilisation cellulaire.

A l'inverse, d'autres réactions sont défavorables en créant une compétition entre les nutriments ( action antagoniste ), bloquant leur absorption ou tout simplement en les détruisant.

Facteurs améliorant la biodisponibilité des nutriments

_ La vitamine A améliore la biodisponibilité de la vitamine E,  du phosphore et de la choline. Elle facilite l'absorption du calcium, du zinc et permet la mobilisation des réserves de fer, tout en favorisant l'utilisation de la vitamine D.

_ Les vitamines du groupe B potentialisent la biodisponibilité de toutes les vitamines B, de l'acide pangamique, du PABA, de la vitamine E, de la choline, de l'inositol ainsi que du soufre. Elles sont nécessaire à l'absorption du fer et à la croissance de la flore intestinale. Enfin elles contribuent à préserver les réserves de la vitamine A.

_ La vitamine B3 améliore la biodisponibilité de la proline.

_ La vitamine B6 améliore la biodisponibilité du magnésium, du potassium et de la tyrosine. De plus elle est nécessaire au métabolisme du zinc et de l'alanine et favorise l'absorption de la lysine.

_ La vitamine B12 participe au métabolisme du fer.

_L'acide folique améliore la biodisponibilité du fer.

_ La vitamine C potentialise de l'acide pangamique du PABA, des bioflavonaïdes, des vitamines du complexe B, de la vitamine E, du magnésium, du sélénium, de la proline et de l'inositol. Elle portège les vitamines du complexe B contre l'oxydation et aide à prévenir la toxicité de la vitamine D. De plus elle améliore l'efficacité de la cystéine et augmente l'absorption du fer, de la vitamine C, du zinc et du calcium. Elle est, enfin, nécessaire à la synthèse de la carnitine.

_ La vitamine D stimule l'absorption intestinale du calcium, du magnésium, du phosphore et de la vitamine K. De plus, elle favorise l'utilisation de la vitamine A.

_La vitamine E améliore la biodisponibilité de la vitamine C, de l'acide pangamique, du magnésium, du manganèse et de l'inositol. Elle est nécessaire au métabolisme de la vitamine D. Elle protège aussi les acides gras essentiels ( oméga-3 et oméga-6 contre l'oxydation ).

_ Le bore améliore la biodisponibilité du silicium.

_ Le calcium favorise l'absorption de la vitamine D et facilite l'utilisation des vitamines A, C, B5, B12, du phosphore, du silicium et du zinc.

_ Le cobalt améliore la biodisponibilité du cuivre et du fer.

_ Le cuivre améliore la biodisponibilité du cobalt et du zinc et est nécessaire à l'assimilation du fer.

_ Le fer favorise l'absorption de la vitamine B12 et améliore la biodisponibilité du cobalt, cuivre et phosphore.

_ Le magnésium potentialise l'action des vitamines B6 et E. Il permet de convertir la thiamine en sa forme active et facilite l'utilisation de la vitamine C, du calcium, du silicium et améliore la biodisponibilité du potassium.

_ Le manganèse facilite l'utilisation des vitamines B1 et C ainsi que du fer et du silicium. Il améliore la biodisponibilité du phosphore.

_Le molybdène est nécessaire à l'absorption du fer.

_ Le nickel améliore l'absorption du fer.

_ Le phosphore influence le métabolisme de la vitamine D , favorise l'utilisation de la vitamine A, du manganèse et zinc. Enfin, il améliore la biodisponibilité du magnésium.

_ Le potassium améliore la biodisponibilité des vitamines B6, B12 et du silicium.

_ Le sodium améliore la biodisponibilité des vitamines B6, B12 et du potassium.

_ Le sélénium offre une protection contre l'oxydation de la vitamine E et facilite l'utilisation de la vitamine C.

_ Le soufre améliore l'efficacité des vitamines B1, B5 et de la biotine.

_ Le zinc est nécessaire au métabolisme de la vitamine A. Il est nécessaire à la biodisponibilité du nickel, du cobalt et du zinc.

_ Les acides gras essentiels améliorent la biodisponibilité de la choline et de l'inositol ainsi que du calcium et du phosphore. De plus, ils favorisent l'absorption des vitamines A, D, E, K, B6, du zinc et du coenzyme Q10.

_ Les acides aminés sont essentiels à la croissance de la flore intestinale.

_L'histidine améliore l'absorption du zinc.

_ La cystéine améliore l'absorption du zinc.

_ La cystéine protége la vitamine C comme l'oxydation.

_ La méthionine améliore l'absorption du zinc.

 Les bioflavonoïdes favorisent l'absorption de la vitamine C et en ralentissent l'élimination. De plus, ils facilitent l'utilisation des enzymes digestives.

_ La choline aide à prévenir la toxicité de la vitamine D et favorise l'absorption des vitamines A et B12, ainsi que l'inositol.

_ L'inositol améliore la biodisponibilité de la choline et favorise l'utilisation de la vitamine E.

_ Les anti-oxydants préviennent la peroxydation des acides gras essentiels ( améga 3, améga 6 ).

_L'acide chlorhydrique favorise l'absorption du fer et du calcium.

_ Les enzymes digestives améliorent l'absorption de tous les nutriments.

_ Les sels biliaires augmentent la solubilité du calcium.

_ Les fibres alimentaires servent de nourriture aux probiotiques et permettent d'améliorer la qualité de la flore intestinale.

_ Le lactose améliore l'absorption du manganèse et du zinc.

_ Les lipides favorisent l'absorption des vitamines liposolubles ( A, D, E, K ) et du coenzyme Q10.

Facteurs réduisant la biodisponibilité des nutriments

_La vitamine C possède une action antagoniste sur le cuivre.

_Un excès de vitamine E peut réduire l'absorption de la vitamine K.

_Un excès de calcium interfère avec la synthèse de la vitamine K et/ou avec son absorption. De plus, il réduit l'absorption de la vitamine B2, du fer, du magnésium et du zinc.

_Le chlore a une action antagoniste sur la vitamine E.

_Le cuivre a une action antagoniste sur la vitamine C et peut réduire l'absorption du molybdène et du zinc lorsqu'il est trop présent.

_Le fer empêche l'absorption de la vitamine E, s'il est ingéré en même temps. De plus, il a une action antagoniste sur la vitamine A, et nuit à l'absorption du zinc.

_Le manganèse nuit à l'utilisation et à la mise en réserve de fer, lorsqu'il est présent en excès.

_Un excès de phosphore provoque la perte urinaire de calcium.

_Un excès de sodium favorise la perte urinaire du calcium, du magnésium et du potassium.

_Un excès de soufre a une action négative sur le molybdène.

_Un excès de zinc bloque l'absorption du cuivre.

_L'alanine a une action antagoniste sur la lysine.

_L'arginine a une action antagoniste sur la lysine.

_L'ornithine a une action antagoniste sur la lysine.

_Les suppléments d'enzymes pancréatiques peuvent se lier à l'acide folique pour former des complexes insolubles, ce qui réduit son métabolisme.

Médicaments et médecine réduisant la biodisponibilités des nutriments

_Les agents hypolipidémiants réduisent l'absorption de la vitamine E et ont une action antagoniste sur les vitamines B12 et D.

_Les antiacides nuisent à l'action de l'acide pangamique, de la vitamine A, des vitamines du complexe B, ainsi que du fer, du calcium et du phosphore.

_Les antibiotiques détruisent la flore intestinale ( probiotiques ) et ainsi nuisent à la synthèse de plusieurs vitamines du complexe B et de la vitamine K. De plus, ils ont une action néfaste sur l'acide pangamique, l'inositol, le cobalt, le manganèse, le zinc, ainsi que su les vitamines C et E.

_Les anticoagulants bloquent le cycle de la vitamine K et de la vitamine A.

_Les anticonvulsivants ont une action antagoniste sur les vitamines A, B et D, sur le zinc et la carnitine.

_Les antihistaminiques ont une action antagoniste sur la vitamine C.

_L'aspirine nuit à l'action de l'acide pangamique du calcium et du phosphore, ainsi qu'à celle des vitamines A, B, C et K.

_Les barbituriques ont une action antagoniste sur les vitamines A, C et D.

_Les contraceptifs oraux ont une action antagoniste sur les vitamines A, B, C, D, E et le zinc.

_Les corticostéroïdes ont une action antagoniste sur les vitamines A, B, C et D, ainsi que sur le calcium, le magnésium, le phosphore et le zinc.

_Les diurétiques nuisent à l'action de l'acide pangamique, des vitamines B et C et à celle du fer, du magnésium, du phosphore et du zinc.

_Les extraits thyroïdiens ont une action antagoniste sur le calcium, les vitamines A, D, E et K.

_Le lithium nuit au métabolisme de l'iode.

_Les oestrogènes ont une action antagoniste sur les vitamines A, D, E et K.

_Les somnifères ont une action antagoniste sur la vitamine B12.

_Une gastrectomie également.

_Le chirurgie réalisée au niveau du tube gasro-intestinal nuira à la sécrétion des enzymes digestives et donc à l'absorption des nutriments.

_La malabsorption des lipides nuira à l'absorption des vitamines liposolubles ( A,D,E,K ).

_Une peau très pigmentée ou kératinisée nuit à l'activation de la vitamine D au niveau de la peau.